Le marché de l’Internet en Afrique : une valeur de plusieurs milliards de dollars à ne pas rater

Les géantes entreprises technologiques se battent toujours pour améliorer l’accès à l’internet en Afrique. Car l’Afrique est l’un des nouveaux marchés où le numérique hâte le pas.

A cet effet, une partie de la jeunesse africaine en est également consciente. Son ambition est de favoriser une connectivité plus efficace en Afrique.

C’est l’exemple de « BRCK » au Kenya, où une entreprise de démarrage a créé un dispositif de modem Internet robuste qui est conçu pour les environnements difficiles avec connexion Internet limitée. Le modem peut jongler entre Ethernet, WiFi, 3G et 4G, et est livré avec huit heures de vie de sa batterie.

D’inspiration africaine, cette invention a été mise sur le marché dans 54 pays dont l’Inde.
Malgré, ce décollage technologique dont fait preuve l’Afrique, une parie de la jeunesse prend son temps pour des inutilités. C’est le cas de la jeunesse qui se livre au vagabondage sexuel sur les réseaux sociaux, au moment où d’autres en utilisent pour se faire de l’argent.

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui des outils incontournables dans le monde des affaires. Alors l’heure du numérique doit être une opportunité à saisir.

Publicités

Qui est Dieudonné AMOUZOUVI ?

Dieudonné AMOUZOUVI, est un jeune togolais passionné de la communication et des faits sociaux, il a étudié la sociologie option politique et communication à l’Université de Lomé où il a obtenu sa licence.

Pour atteindre son objectif qui est celui de devenir un grand journaliste, Dieudonné a rejoint l’équipe de la rédaction d’élite d’Afrique (Elitedafrique.com). Un site d’information édité à Lomé la capitale du Togo par le groupe Africa Elites Consult.

Bien avant cela, Dieudonné a fait ces premiers pas dans le métier de journaliste avec un stage au sein de la rédaction d’une radio privée de la capitale Lomé, Victoire Fm (96.3). Jeune de la vingtaine, ce dernier est également passionné du sport, de la musique, et de la culture en général.

Lors de sa collaboration avec Elite d’Afrique et Faits et Chiffres, il a eu la chance de suivre une formation animée par Christian Eboulé le rédacteur en chef de TV 5 Monde sur le professionnellement du journalisme en général.

Pour lui, l’homme doit être supérieur ou égal à lui-même. Et doit toujours chercher à former autour de lui une équipe aimant un travail bien fait.

Lebon, son nom aimable que lui ont donné ses amis.